Parcours d'une balle

BEATMAKER : Equity

MC'S : Eretik
, Thonycash
LE TEXTE
Eretik :

Tourne sept fois la crosse dans ta main/ et retient l'erreur/
Rien de neuf ce matin/  sous les tropiques ou l'equateur/
La nuit a laissé son lot de cadavre, le jour en fera de meme/
Ecoute le parcours d'une balle  d'Abidjan a Harlem/
De Bogota a Tripoli/ Des enfants qu'on habillent en soldat/
Des voisins qui deviennent ennemis/
Ras le bol de cocher les morts/ On ira plus vite a compter les vies/
quand en taule le meutrier a des remords/
Dassault lui s'enrichit/

ThonyCaSh :

Il vend de beaux produits, des articles de la mort
Des chargeurs de larmes, il maitrise son essort
Des offres de voyage destination neurale
Oui ca va faire mal, pour la cible sera fatal
Quand le sniper se cache tu peux craindre pour ton etre
En pleine tete le trajet est direct, histoire sale malcom jfk et leur assassinat,
secret d etat GIGN voila les balles qui s emballent

Eretik :

Sur les champs de batailles ou dans de sombres ruelles
des stigmates de ferailles jusque dans nos prunelles
un pruneau dans le genou pour sceller le désaccord
une vie dans le courroux avec la mort pour décor
C'est la quete des trones l'épidémie est planetaire
le temps n'est plus a l'aumone desormais on se sert
a la barbe et aux yeux de tous
déclenche une guerre pour pouvoir remplir une bourse

ThonyCaSh :

Le flingue tousse, une balle n est jamais perdue
Toujours un pov con qui recolter l obus
En bas de ta rue comme a l autre bout du monde
Le bruit des douilles redonde preuve d une industrie feconde
Entre genocide et coup d folie, on sait plus ou s mettre
Le bien fonde d un corps sur la parvis ou l execution d un traitre faut bien reconnaitre
que quand les tentations obsedent meme le plus sage des hommes face a l adversite cede

Eretik :

aucun remede efficace face a cette maladie humaine
des cadavres sous les terrasse illustration de la haine
une cantine de lycée transformé en champ de tire
un ado mal dans sa peau qui au final choisi le pire              
entre garde a vous et marche militaire
vous me verrez pas pleurer pour deux black hawk a terre
ni pour une roquette franchissant un mur
résultat de frappes chirurgicale devennues ratures

ThonyCaSh :

Les erreurs se repetent on en tire aucune lecon
Ca sort toujours la machette au moindre coup d pression
Du rwanda au darfour le temps est a l exode
De bagdad a pekin l execution est a la mode
Des medailles pour obama et kisinger
Nobel de la paix pour nos plus grands arracheurs
De dents, ces fanatiques de l argent maniacs du pouvoir
Qui pensent qu ils ont raison car ils ecrivent l histoire

Eretik :

helas c'est le fardeau de chaque etre humain
probleme d'ego la verité voyage de main en main
qui a raison qui a tord qui pretendras savoir
qui partageras les remords qui gagnera le pouvoir

ThonyCaSh :

Tres loin des tracas, de ce gamin frolant les murs
Tres loin des choix qu il aspire pour son futur,
Marchant vers son avenir tout en esperant
Qu une seule chose ne pas etre pire que ses parents